Dans l’adoration, nous nous mettons en présence, réelle et substantielle, du corps du Christ, conservé et exposé.

On peut le regarder, le contempler et se laisser regarder par lui. C’est une rencontre : Il nous attend!

 

 

En ce temps de déconfinement progressif, l’adoration chez les religieuses n’est pas ouverte aux fidèles, et l’adoration du jeudi à lieu à l’EGLISE.