Tréffléan – Eglise de Saint-Léon

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapelle Notre-Dame du Bon Secours – village de Cran

Un peu d’histoire : 1182, les chevaliers du temple et de l’hôpital, appelés Moines Rouges, fondèrent la chapelle de Cran .
L’ancien commandeur des Templiers de Treffléan serait enseveli près des ruines de COH CASTEL (vieux château) situé sur la butte derrière la fontaine. Cette chapelle dépendait du Marquisat du jREGO, érigé en doyenné desservi par des moines. Dés 1310, Eude NIZON, recteur de
Treffléan, bénéficia des obligations faites à la chapelle. 1319, le pape JEAN XXII enrichit d’indulgence NOTRE DAME DE CRAN miracles importants…. les pèlerins y accouraient en foule. Au XVe et XVIe siècle, reconstruction de l’édifice sur les anciennes bases. La chapelle se présente en forme de croix latine ( dimensions 20m x 6m). De l’extérieur, on est frappé par la tour carrée et trapue dont l’étage supérieur, figurant en retrait, est percé de baies dont le remplage en ogives ne peut guère remonter en Bretagne au delà du 14 ème siècle. A l’intérieur, les parties les plus anciennes semblent être : La nef : avec des murs épais de près de 2mètres. La tour : qui est établie sur un carré de transept, formé d’arcades en tiers point, reposant sur de hautes colonnes . A noter : un groupe curieux de 3 personnages sculpté à la naissance d’un des arcs.

Nous avons relevé quelque dates:

1524 : construction de la charpente du choeur ( thomas)
1524, 1551, 1556 : sablières en bois (MADES et RIO) sur lesquelles sont sculptées des têtes grimaçantes et caricaturées ( têtes de moines,animal jouant de la cornemuse etc…) qui n’auraient été mises en scènes quedians le but de représenter la joie que causa le remplacement des moines par des prêtres séculiers. Sans être certain de cette explication, on peut convenir que l’expression des figures se prête parfaitement à cette interprétation.
1594 : Peintures murales qui étaient, à l’origine, accompagnées d’une légende en caractères gothiques.
1788 : Maître Autel, oeuvre de Le Bourdat et B.Thomas
A voir : Un tabernacle avec une couronne ( bois peint ) du 17 ème
Une crédence à droite de l’autel principal
Des statues : La Trinité, en bois polychrome du 16 ème. Christ aux outrages (16 ème et 17 ème ). Vierge et l’enfant (15 ème ). Un Christ en
croix ( 15 ème ) – La sacristie ( 17 ème)
En définitive, les remaniements fréquents qui interviennent à Notre Dame de Cran attestent les ressources importantes que recueillit
ce sanctuaire. Il faut observer que la hiérarchie seigneuriale n’a pas frappé de ses droits habituels d’armoiries cet édifice, dû à la générosité des pèlerins
Le village de Cran possède un beau pavillon seigneurial de styie Louis XIII, un calvaire du XVI, d’un four à pain et, à quelque centaines de
mètre,une fontaine monumentale de 1740
Visite de la chapelle : Clés chez Amédée Le Garnec ( dernière maison à droite, sortie Ouest du village )

Le site de la mairie de Tréffléan propose des éléments d’information sur l’historique, le choeur, la nef, le transept et les environs de la chapelle.

Chapelle Saint-Jean-Baptiste, village de Bizole

 

Le site de la mairie de Tréffléan propose des éléments d’information sur la chapelle.